Risques technologiques

Les plans de prévention des risques technologiques

 
 

En Eure-et-Loir, quatre sites industriels sont considérés à hauts risques dans la classification issue de la directive européenne 96/82/CE dite "SEVESO", du nom d’une commune italienne qui connut une catastrophe industrielle en 1976, et qui fit prendre conscience des dangers que peuvent représenter les sites de ce type. L’élaboration d’un plan de prévention des risques technologiques (PPRTPlan de prévention des risques technologiques) pour maîtriser l’urbanisation autour de ces quatre entreprises est donc Iimportant

En Eure-et-Loir, quatre sites industriels sont considérés à hauts risques dans la classification issue de la directive européenne 96/82/CE dite "SEVESO", du nom d’une commune italienne qui connut une catastrophe industrielle en 1976, et qui fit prendre conscience des dangers que peuvent représenter les sites de ce type.

L’élaboration d’un plan de prévention des risques technologiques (PPRTPlan de prévention des risques technologiques) pour maîtriser l’urbanisation autour de ces quatre entreprises est donc obligatoire. Ces plans sont réalisés par les DDE et les DRIRE (Directions régionales de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement), en concertation avec les communes, les industriels, les riverains et le monde associatif.

Sont concernés :
 YARA à Aunay-sous-Crécy (dépôt d’engrais)
 Vouzelaud à Brou (cartoucherie)
 Legendre-Delpierre à Auneau (dépôt de produits agropharmaceutiques)
 Primagaz à Coltainville (stockage de GPL)

Pour en savoir plus sur les sites euréliens et la réglemention des PPRT :

site de la DREAL Centre