Signature d'une feuille de route pour inventer l'agriculture de demain...

 
 

Signature de la feuille de route pour l’émergence de systèmes de productions agricoles innovants, durables et viables sur aires d’alimentation des captages d’eau potable (AAC Grenelle)
Les partenaires agricoles, industriels et institutionnels se mettent d’accord pour inventer l’agriculture de demain : résiliente pour l’environnement, rentable économiquement.

Après 1 an d’un important travail auprès des différents acteurs de la part des services de l’eau (SGREB) et de l’agriculture (SEA) de la DDTDirection Départemental des Territoires d'Eure-et-Loir :
 
 La signature de la feuille de route ce 19 janvier à la préfecture d’Eure et Loir est historique. Elle réunit différents types d’acteurs, tous intéressés par la démarche.

Étaient présents : les partenaires du monde agricole, chambre d’agriculture, coopératives agricoles, les entreprises de la Cosmétic Valley et autour de l’État, les Agences de l’Eau Seine Normandie et Loire Bretagne (deux bassins versants en Eure et Loir ) et les collectivités locales , sans oublier le DDTDirection Départemental des Territoires Sylvain Reverchon et le DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement Centre-Val-de-Loire Christophe Chassande.

2AAC 1

L’objectif est d’inventer l’agriculture de demain, plus économe en intrants et donc plus favorable à l’environnement, mais aussi rentable pour les agriculteurs et les filières. C’est tout l’intérêt de mettre autour de la table les acteurs de la transformation ou des utilisateurs comme la Cosmétic Valley*, pour qui la maîtrise de la production et des cahiers des charges est importante et la proximité un gage dans ce domaine.

Les collectivités sont quant à elles doublement intéressées, d’une part par une amélioration de la qualité des eaux brutes distribuées et, d’autre part par un approvisionnement local tant sur les denrées alimentaires, que sur les matériaux biosourcés en vue de débouchés non-alimentaires.

2AAC 2

Enfin les Agences de l’Eau, en pleine réflexion sur leur futur programme d’intervention, pourraient enrichir leurs dispositifs par cette expérimentation.

La liste des signataires n’est pas fermée, et d’autres acteurs, du négoce agricole ou de la transformation pourraient venir compléter la liste des volontaires.

La réflexion portera sur les systèmes de productions présents et à venir sur deux Aires d’Alimentation de Captage d’eau potable, celle de Dammarie, qui permet d’approvisionner l’agglomération chartraine (140000hab), et celle de Saint Denis les Ponts, sur l’agglomération de Châteaudun (43000hab).

* pôle de compétitivité : premier centre de ressources mondial de la parfumerie cosmétique en matière de savoir-faire, de recherche et de formation situé à Chartres (28)

2AAC LOGOS